Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 13:15

C'est un vrai plaisir, maintenant de cuisiner.

 

Chaque matin, j'entre dans la cuisine et je suis ravie.

Chaque midi, chaque soir, lorsque j'entre dans la cuisine, je suis aux anges...

 

C'est bête à dire, mais refaire une cuisine c'est aussi délicieux que refaire sa vie !DSCN0225

 

  Chaque détail ayant été étudié avec soin, chaque emplacement déterminé selon "ma" logique, tout étant maintenant rangé rationnellement, j'ai tout le matériel et toutes les facilités sous la main pour me lancer dans quelques petits plats.

 

DSCN0233   DSCN0232

 

 

Au grand désarroi de Brok, qui me voit faire de plus en plus de cuisine.

J'en profite pour lui apprendre un peu des bases de la cuisine à la française:

Chaque jour un nouveau plat.

Garder le gout des choses, les habiller mais pas les masquer par trop d'épices.

Un poulet cocotte relevé d' ail en chemise de thym et de laurier, 

la saveur simple des carottes rapées à la ciboulette et au citron,

la robustesse du chou braisée au cumin, oignon et huile d'olive,

le gout subtil des courgettes à l'étouffée avec une tombée d'oignon,

la délicatesse d'un merluchon froid avec sa mayonnaise et ses petits légumes,

une soupe de lentilles sur fond de volaille,

du riz au lait à la canelle à la saveur d'enfance...

 

Voilà un échange de culture entre la France et le Maroc traditionnel, et tout ça, grace... à MA cuisine  !   

 

   DSCN0238

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Dominique ROYER STAVRIDIS - dans Ma maison à Marrakech
commenter cet article
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 12:29

Tout a commencé avec ma plante extraterrestre !

fleur de plante grasse

Je ne sais pas son nom. (et si quelqu'un lisant ces lignes me la nomme, merci d'avance...)

C'est une plante grasse à longue tige, avec de petits pédoncules au bout, comme une sorte de plumeau vert et boutonneux !

 

 

Plantes grasses petites Plante grasse avant la fleur

 

 

Elles poussent à plusieurs en même temps mais ne se développent pas à la même vitesse.

Ici, à Marrakech sur notre terrasse elle est apparue spontanément, il y a plusieurs années, dans tous les pots, toutes les jarres, à côté des plantes ou arbustes déjà plantés.

Depuis elles poussent, poussent, jusqu'à atteindre plus d'un mètre cinquante, fleurissent tour à tour, une seule et unique fois chacune puis, meurent...

Cette année, il y en a deux qui ont fleuri en même temps.

fleur de plante grasse et boutons de fleurs d'oranger

le jasmin d'hiver et les orangers ont suivi.

 

Fleur de jasmin d'hiver Fleurs d'oranger

Nous étions début mars et nous sommes arrivés dans le parfum puissant des fleurs d'orangers .

Le ciel est d'un bleu profond, la lumière cristalline et aiguë. Tout se détache comme à la plume et se dessine dans la lumière précise.

Ciel bleu sur la terrasse printemps 2012

Au loin, les sommets de l'Atlas sont encore enneigés.

Neige sur l'Atlas printemps 2012 Couple de Bruants Striolés

 

Les oiseaux volettent à la recherche de fibres pour construire leurs nids. Sur la photos, c'est un couple de Bulbuls, dont le cri est rauque et la tête coiffé "punk".

Mais nous avons aussi les Bruants striolés qui pénètrent jusque dans la maison à la recherche d'un "p'tit coin sympa".

Il fait déjà chaud, dans la journée la température monte rapidement jusqu'à 30°, mais les nuits sont encore très fraîches.

Peu à peu, toutes les fleurs s'épanouissent : les Bougainvillées multicolores,

fleurs de Bougainvillés

fleurs de Bougainvillé 3 fleurs de bougainvillé 4

fleurs de Bougainvillé 2 fleurs de Bougainvillé nain

le Rosier de Damas, le Bougainvillée nain...

fleurs rose de Damas

l'Amarylis...

fleur d'Amarylis

Puis, aussi, à notre grande surprise, le Géranium Robert, ici nommé Atarcha, qui s'ajoute à la menthe et aux autres plantes aromatiques dans le thé traditionnel de Marrakech.

 

 

fleurs de Géranium Robert

 

Maintenant, c'est au tour du petit Grenadier nain de faire deux fleurs,

 

 

fleurs de Grenandier nain

les lauriers roses sortent leurs boutons, et nous guettons le Jasmin et les Lantanas...

... ça ne saurait tarder, d'autant que la pluie, que nous n'espérions plus, arrive. Depuis quelques jours, des orages éclatent chaque début de soirées et la pluie chargée de sable rouge arrose les terrasses.

Tous les oliviers se chargent de pollen, aurons nous, comme l'automne dernier, des olives cette année ?

 

 

C'est le printemps dans la maison.

C'est le printemps en fleurs à Marrakech.

 

Repost 0
Published by Dominique ROYER STAVRIDIS - dans Ma maison à Marrakech
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 12:56

   

 

 

IMGP9529.JPG Nous avons depuis déjà plus

d'un an commençé à modifier les deux terrasses:

celle située au niveau 

de la dernière chambre et de mon atelier

ainsi que celle

de la  pergola

du haut.

 

 

 

IMGP9532

 

 

Les plantes s'épanouissent et poussent chaque saison un peu plus.

 

Cette année nous avons des olives arrivées à maturité, et même des oranges, citrons et mandarines.

Déjà au printemps les fleurs d'oranger et leur parfum délicat étaient une promesse des fruits futurs.

En ce moment ce sont le rosier de Damas et le jasmin qui nous donnent leur feu d'artifice de senteurs...

Et les plantes aromatiques: diverses sortes de menthes, verveine, absinthe, sauge, lavande, romarin, marjolaine, basilic, géranium pouliot... ajoutent leurs

notes poivrées.

 

IMGP9535

 

 IMGP9530IMGP9533   

 

IMGP9540

 IMGP9539IMGP9546

 

 Toutes ces modifications entrainent aussi des changements dans notre façon de vivre dans la maison. Nous avons maintenant, suivant la chaleur, l'ensoleillement, l'heure de la journée, de la soirée, ou de la nuit, divers lieux où nous poser pour lire, siroter un thé, boire une boisson fraiche ou, pourquoi pas, ouvrir une bonne bouteille !

Que désirer de plus ?

                                 Un petit paradis prend forme.

 

IMGP9537IMGP9534

 

 

 

 IMGP9543

Repost 0
Published by Dominique ROYER STAVRIDIS - dans Ma maison à Marrakech
commenter cet article
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 18:56


C’est un but de promenade à lui tout seul, et il faut savoir prendre tout son temps.

Le café des épices est situé au cœur des souks, près de la criée aux tapis, place Rahba Kedima.
Imaginez-vous :
C’est une matinée un peu froide de février, vers 10h30, mais le soleil vous réchauffe le visage. Tout à l’heure, vous retirerez ce pull que vous avez pris, sans conviction, au cas où…

La terrasse est sans doute déjà pleine, même si, à cette époque de l’année, il y a beaucoup moins de touristes.
Vous grimpez, par le raide escalier, vous installer au premier étage près d’une fenêtre.
Votre regard peut ainsi plonger sur la place et y observer le spectacle incessant:
Des hommes sortent de la criée aux tapis chargés de ballots pesants.
Les marchandes de vanneries persuadent vite le passant qu’il ne saurait plus longtemps se passer d’un modèle de panier, rehaussé de cuir, agrémenté sur le fond, comble de l’ingéniosité, de clous de cuivre, afin de ne pas se salir trop vite lors des courses.
Les marchandes de chapeaux et de bonnets aux couleurs vives (certains ont même des tresses de laines style " rasta" intégrées ! ) guettent les têtes nues.
D’autres essaient de trouver la malheureuse touriste qui se fera faire des tatouages de mauvais henné, assise sur un petit tabouret.
Cette touriste, elle ignore que ce qu’on lui fera n’aura pas la beauté, la pureté, la délicatesse de dentelles des dessins compliqués traditionnels. Ceux que l’on se fait faire durant des heures, appuyée sur des coussins, en buvant du thé, en mangeant des gâteaux, en bavardant sur tout : la vie, les enfants, les hommes, les fêtes passées et celles à venir, les derniers modèles de caftans…

Tout autour de la place on aperçoit les petites échoppes d’épices, les boutiques plus grandes avec leurs bocaux multicolores, les animaux vivants ou empaillés, les ingrédients divers et mystérieux , pierre d'alun, savon noir, que l’on n’a jamais le temps de bien regarder parce que le marchand veut absolument vous vendre du cumin ou du gingembre…ou son mélange de Ras el Hanout.

Si vous avez de bons yeux, vous apercevrez même les deux marchands de poisson, au coin de la place, promesse de votre friture de sardines, lorsque vous rentrerez chez vous à midi.

Mais en attendant, vous avez commandé, parmi une trentaine de thés, cafés, tisanes, jus de fruits, ce thé âpre, aux épices que vous avez appris à aimer. Posé sur la petite table écarlate, devant vous, il reste brûlant très longtemps, le verre et la théière baignés de soleil.

 


Et ça, aussi, c’est un pur moment de bonheur.

 

Repost 0
Published by Dominique ROYER - dans Ma maison à Marrakech
commenter cet article
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 09:57
Ma maison est située dans un quartier très tranquille de la Médina. Il n'y passe pas de touristes, que viendraient-ils y faire ? 
Seules des familles très modestes y vivent. Quelques commerçants, des tailleurs, des coiffeurs, un cordonnier, de petites épiceries où l'on achète le pain, le lait, les bouteilles butane, les boissons fraîches. Je suis toujours émerveillée par la petitesse de la boutique et la diversité de ce que le commerçant y offre à la vente : depuis les "vache qui rit" jusqu'aux allumettes en passant par le savon, les boîtes de sardines et les oeufs.
Au coin de la rue, on cuit des escargots qui seront vendus le soir sur la Place Jamaa el F'na. La riche odeur des épices, du piment, de l'anis donne faim lorsque l'on passe.
Dans ce quartier, de petits artisans travaillent le bois, et l'odeur du cèdre et des copeaux frais embaume l'air et se mélange à celle des escargots. 
Des enfants jouent au ballon, des femmes se hâtent en faisant claquer les semelles de leurs nails, des jeunes discutent appuyés au mur, la voisine verse une casserole d'eau sur le palmier à sa porte.

undefined
"Bonjour", "Salam Aleikoum" Quelques mots échangés...
Bienvenue dans ma maison.bienvenue

C'est une petite maison. Non pas un Riad !
Un Riad, c'est une très grande maison construite autour d'un jardin avec des arbres et une fontaine centrale. 4 allées doivent partager le jardin en quatre parties. C'est presque un palais.
Ma maison est bien plus modeste, mais nous en sommes tombés amoureux, mon mari (Bernard) et moi, au premier regard.

Elle est la dernière maison au fond d'une impasse très tranquille, à 10 minutes à pied de la Place Jamaa el F'na.

Une porte ancienne en bois cloutée, un heurtoir de bronze, une petite entrée nous accueillent. 

undefined

Cette entrée donne sur le patio central de la maison et sur l'escalier montant aux étages.
Le patio est fleuri. De grandes jarres de terre cuite contiennent un murier, des orangers, des  oliviers.escalier-vers-1er---tage.JPG
   
DSCN0225A droite, la cuisine.
Elle est, maintenant, bien équipée et agrandie: toute refaite de neuf en 2012.

   Mais revenons dans le patio...    
Il est à l'air libre toute la belle saison. 
Mais depuis octobre 2011, il peut se couvrir d'une bâche transparente tendue, lors de l'hiver, lorsque le froid et la pluie arrivent.   

couverture du patio

Bassin patio
Une fontaine occupe le centre du mur du coté gauche.
Le murmure de l'eau qui s'écoule sur des pétales de rose en signe de bienvenue nous rafraîchit déjà.
De chaque coté de ce bassin, où l'on peut se rafraichir lorsqu'il fait très chaud, des jardinièles accueillent des papyrus, des hibiscus, des bambous rouges.
 
 
 
 
  Le salon berbère apparait derrière des arcades voilées d'organza.  Il fait bon y prendre le thé de bienvenue accompagné de quelques gateaux.
salon-patio-copie-1.JPG
Dans l'enfilade, la salle à manger avec une table rectangulaire et ses six chaises de fer forgé sur un tapis berbère est une promesse de nourritures plus consistantes.un thé au soleil

cot--salle---manger.jpg
  
 
 
Face à l'entrée, la chambre du patio.  Elle a une salle de douche en tadelakt de couleur rouge Marrakech, le lavabo est en cuivre, l'armoire à pharmacie qui fait glace est en bois peint et décoré. Le rouge est donc la couleur choisie pour décorer cette chambre. Armoire peinte et décorée par un artisan marocain, dessus de lit en "soie Berbère" le Sabra, coussins, tapis, tableau, le rouge domine. Il y a une petite table basse de cèdre, de chaque coté du lit une colonne de rangement, une table basse en fer forgé à plateau de verre avec un petit tabouret, une chaise complètent cette première chambre.

chambre patiochambre patio 3

chambre patio 2
 
 
 
 
 
Reprenons notre visite et retournons vers l'entrée, direction le premier étage.
Après quelques marches nous arrivons sur le palier qui précède le grand salon bibliothèque et télévision. 
Face à nous, deux banquettes en L garnies de coussins confortables sont disposées sur un grand tapis avec une grande table basse et octogonale et deux plus petites. La télévision et un lecteur de DVD, des jeux de société, un poste radio cassettes sont garantes de soirées paisibles mais divertissantes. 

Bibliothèquesalon-t-l-vision.jpg
Sur la gauche, des étagères de livres se dressent devant une grande table de cèdre rectangulaire et 4 chaises de fer forgé à coussins rouges. Une grande lampe diffuse une lumière facilitant la lecture.
Le salon donne sur le patio par une enfilade d'arcades et une rambarde de fer forgé. De grands rideaux d'organza l'agrémente.

          

Au fond du salon, une porte s'ouvre sur ma chambre. 

    IMGP9554IMGP9555

undefined
L'armoire peinte y est dans les tons de bleu. C'est donc cette couleur qui a présidé à la décoration de cette chambre. Tapis, tableaux, coussins, dessus de lit, tout est dans différents tons de bleu. Le lit est très grand. Il est surmonté d'une étagère reposant sur des volutes de fer forgé. Il y a aussi un bureau de bois sombre, étroit, à tiroirs. un guéridon en bois peint comme l'armoire, une chaise. Un grand placard pour mes rangements, des niches creusées dans le mur contiennent divers objets décoratifs.
La salle de douche est en tadelakt dans les tons jaunes paille. Le lavabo est en céramique marocaine dans les tons céladon, l'armoire à pharmacie est en cèdre fonçé, la glace entourée de cuivre. Une étagère d'angle en verre et fer forgé facilite le rangement.

A droite du palier une grande chambre donne sur la rue par une fenêtre à carreaux de couleur. Un grand rideau à pampilles obscurcit la pièce pour la nuit. Elle est meublée de deux petits lits de chaque coté d'une table de nuit.
Au dessus du lit, une grande étagère en bois de cèdre est supportée par 3 volutes de fer forgé. Une armoire de cèdre fonçé, sculptée, une petite banquette à coussins, des tapis, une petite table basse et rectangulaire est peinte dans le style marocain sur fond rouge. Les couleurs dominantes sont le marron et le beige relevées de touches orangées et jaunes. Une grande niche creusée dans le mur est voilée d'organza beige et est éclairée par une lampe de céramique.
La salle d'eau en tadelakt est grande, dans les tons beiges et possède une grande fenêtre de même taille et couleur que celle de la chambre. Le lavabo de céramique est dans les tons de bleu et vert. On y trouve aussi une étagère d'angle de verre et fer forgé pour le rangement.

    IMGP9550
   
IMGP9549  douche-chambre-4--terrasse.JPG
 
Sur le palier à gauche l'escalier continue vers la terrasse.

   
IMGP9552
 
 
 

Une grande porte métalique ferme l'accès au deuxième étage, mais une fois ouverte on découvre une grande terrasse fleurie. D'énormes jarres de terre cuite contiennent des palmiers, des orangers, des oliviers, des bougainvillers, des cactus, des plantes grasses, un rosier de Damas, un jasmin, des strelizias ...

    IMGP9529

Sur la droite, un petit salon de thé est aménagé derrière une arcade : chaises longues, sur une natte tressée, un plateau de cuivre. Tout cela peut se disposer sur la terrasse sous un grand parasol orangé, ou rester pour bénéficier de l'ombre apaisante.
 
terrasse

A coté du petit salon de thé se trouve mon atelier de peinture. Il est aménagé avec une grande étagère de bois blancs, deux tables à tréteaux, un chevalet, un meuble à tiroirs sur roulettes, un tabouret à roulettes (où je ne m'assois jamais, mais au cas où !)
C'est là que je passe le plus clair de ma matinée à partir de 6h. La lumière y est douce et la chaleur très supportable jusque vers midi.IMGP9539

A gauche de cette terrasse un escalier continue vers une terrasse plus grande d'où l'on peut admirer les toits et les minarets de Marrakech, voir la Koutoubia, les fumées des grillades de la Place Jamaa El F'na, et, par temps clair, apercevoir les montagnes de l'Atlas.
Elle est, maintenant en 2011, aménagée avec une pergola éclairée d'une lanterne et de bougies, des rideaux de cotons nous mettent à l'abri des regards indiscrets, 2 chaises longues, 2 petites tables basses, une table et 4 tabourets, des plantes grimpantes, des oliviers, des palmiers....



undefined
IMGP9532IMGP9535IMGP9533
En redescendant, à gauche, on découvre que ce n'est pas tout.
Sous des arcades, s'ouvrent les portes de la dernière chambre de ma maison.
Comme elle est sur la terrasse, c'est celle où nous avons installé la climatisation réversible : fraîche l'été, chaude l'hiver.         
   
               
      Chambre terrasse version grand lit

Elle est décorée dans les tons bleus et blancs.
Suivant la demande, deux lits d' une personne encadrent un guéridon de bois peint, ou bien les lits sont rapprochés pour n'en faire qu'un grand. Une étagère supportée par des fers forgés surmonte le lit.
Chambre terrasse version petits lits
Un tapis "kilim", une chaise précèdent un passage dressing qui lui même donne sur la salle de douche. Celle ci, toujours en tadelakt, mais dans les tons jaunes pâles a un lavabo de céramique bleu et blanc, une armoire de toilette en bois peint, une petite table de fer forgé à dessus de zéliges bleus et blancs. Une porte donne directement sur la terrasse.

    IMGP9530IMGP9528


     

   
Toutes les grilles de la maison, tous les fers forgés, sont maintenant peints en noir ce qui est plus traditionnel que le marron assez laid qu'il y avait à l'origine et toutes les huisseries sont en marron très fonçé presque couleur café grillé, ce qui est également traditionnel dans les riads.

         
     
IMGP9543

IMGP9542IMGP9540
              
   
      
    Voilà, je vous ai fait faire le tour de ma petite maison. Vous trouverez d'autres photos dans l'album de ce blog. Je pense que, maintenant, vous comprenez que Bernard et moi rêvions d'y vivre bientôt complètement.
Bientôt...


   
Repost 0
Published by Dominique ROYER - dans Ma maison à Marrakech
commenter cet article