Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 17:43

Je n'aime rien tant que peindre à l'huile. 

Et je n'aime rien tant que la peinture abstraite.

L'odeur d'huile de lin et d'essence de thérébentine, la sensation de douce lourdeur de la matière m'ont toujours enchantée. Les différents outils également : couteaux, spatules, brosses, pinceaux de tailles et formes diverses. Tout le matériel nécessaire me semble magique. Les pots, les fioles, les divers récipients. Les tubes très gros pour le noir et le blanc. Et la joie d'avoir tout un tas de petits tubes pour les autres couleurs. Même celles dont on ne se sert jamais.

J'ai commencé l'huile durant mes études de peinture, j'avais à l'époque 16 ans, et j'ai tout de suite été séduite, comme enivrée.
Venant après la rigidité du fusain, du crayon, des encres, des gouaches, avec des sujets non moins rigides que les études documentaires, les plâtres, les nus, les perspectives, les natures mortes et autres copies de "grandes oeuvres", quelle découverte !
Depuis maintenant plus de 40 ans, l'idée même de peindre est immédiatement associée à ces odeurs et cette sensation assez sensuelle que procure le mélange des pigments et des divers ingrédients.

Bien sûr, au début, avec des techniques très classiques et des sujets qui ne l'étaient pas moins, le plaisir n'était pas exactement le même.
Mais la découverte de la formidable liberté que donne l'abstraction a été décisive.

Notre professeur d'histoire de l'Art a été l'élément déclencheur de cette découverte. Un jour qu'il nous commentait un tableau de Rembrandt (le philosophe) il sortit brusquement de son carton une autre reproduction, totalement différente, nous la montra et dit : "mais la peinture c'est ça aussi..." 
Ce fut immédiatement un éblouissement. 
C'était un HARTUNG, noir et blanc. 
Et je me suis dit : "mais bien sûr... c'est ça... c'est absolument ça, c'est moi" .

Et "ça", l'est toujours.


Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique ROYER - dans Ma peinture
commenter cet article

commentaires